Aller au contenu principal

Bac, le ministère de l’Education dévoile les nouvelles sanctions

Bac, le ministère de l’Education dévoile les nouvelles sanctions

Le ministre de l’Education a publié un arrêté datant du 15 mai 2018 et amendant celui du 24 avril 2008, relatif au régime de l’examen du baccalauréat, stipulant que tout candidat cet examen ayant commis une fraude ou une tentative de fraude ne pourra s’inscrire de nouveau à l’examen qu’après cinq ans et sera exclu de tous les établissements éducatifs publics.

L’arrêté indique, également, que toute mauvaise attitude ou comportement inapproprié sera puni par l’exclusion de tous les établissements éducatifs publics, en plus de l’interdiction de passer l’examen pendant trois ans.

Cet arrêté publié le 18 mai 2018, dans le journal officiel de la République tunisienne (JORT), indique que lorsque la fraude ou la tentative de fraude est associée au mauvais comportement, le candidat risque d’être interdit de passer l’examen du baccalauréat pendant six ans, outre son exclusion de tous les établissements éducatifs.

Source : www.tunisienumerique.com