Aller au contenu principal

Quelle école pour votre enfant ?

Quelle école pour votre enfant ?

quel ecole pour votre enfants



La scolarité, un moment important pour l’enfant. Il change de monde, de l’univers des jeux vers l’univers de la connaissance. Mais ce n’est pas aussi magique que ça pour les parents !

Le choix de l’école est crucial. Privée ou publique ? Quel programme et quel rythme d’apprentissage est le plus adapté à votre enfant ? Que faire si un jour votre enfant vous dit ‘’ Maman, Papa, je n’aime pas cette école’’
 

1- Une école où il s’épanouit


Il est important d’écouter les réflexions de l’enfant à propos de son école primaire et de son cadre scolaire en général. Est-il joyeux le matin pour y aller et en rentrant, est-il enthousiaste ?

Que raconte votre enfant, que retient-il ? Le comportement de l’enfant vis à vis de son environnement scolaire se reflétera sur son humeur, sur ses émotions avec ses proches et surtout sur ses résultats à l’école.

Malheureusement en Tunisie, les écoles sont comme des ‘’usines’’. Tout les élèves passent au ‘’travail à la chaine’’, dans un cadre stricte, souvent peu convivial, où le ‘’maitre’’ dirige la classe depuis une estrade surélevée, une verticalité étouffant toute culture de communication.

On parle d’élève turbulent en classe, hyperactif, dyslexique, la tête dans les nuages, paresseux, renfermé… ce ne sont que des signaux pour que les parents entrent en ligne et se penchent sur les vraies causes.

Sachez tout d’abord que tout comportement vu par l’instit anormal, signifie tout simplement que votre enfant n’est pas dans son milieu. Il n’est pas épanoui. Parlez avec des spécialistes demeure la solution dans ce cas. Cette école ou ce programme le désintéresse, un enfant a plus qu’un rêve, assistez généreusement ses choix de banc d’école.

 

2- Les temps changent, les pédagogies aussi


Dans le choix de l’école adéquate, on se réfère souvent à notre cursus scolaire. Issus de l’école publique, il semble que notre vie est une réussite puisqu’on a décroché un diplôme. Or, le facteur réussite ne doit pas se coller intimement à la notation, problème crucial dans l’évaluation dans les écoles.

On voit naitre de nos jours, des écoles de la créativité. Et si c’était cette école qu’il faut pour votre enfant ? L’école active où on mise, comme la méthode Montessori déjà appliquée dans des écoles privées en Tunisie, sur l’intelligence de l’enfant, ses centres d’intérêt, sa créativité, et ses motivations pour apprendre.

Chaque enfant est unique, donc chaque élève l’est. Les nouvelles pédagogies dites actives ont démontré de meilleurs résultats ; l’élève apprend avec plaisir, sans bourrage de cranes et sans stéréotypages. Une méthode qui semble onéreuse pour l’Etat, elle nécessite des formations spécifiques du cadre enseignant et des outils d’apprentissage.

 

3- Les soucis des conditions socio-économiques


Un des critères importants pour le choix d’une école est la proximité. Une journée à l’école est fatigante pour l’enfant, surtout que le transport scolaire n’existe presque pas en Tunisie, sauf dans le secteur privé. Autant opter pour une école proche du domicile familial pour lui épargner la peine des longues distances parfois non sécurisées.

Bien que les conditions socio-économiques du foyer tunisien sont difficiles, les parents optent depuis quelques années, et de plus en plus, pour le secteur privé.
Le coût de la scolarité en privé est élevé par rapport au budget moyen, mais les parents font des sacrifices, les élèves y bénéficient dès les petites classes, de l’apprentissage des langues, de l’informatique, des activités manuelles et sportives, des programmes de distraction et surtout de la garderie.
Pour des parents qui travaillent toute la journée, il est meilleur que leur enfant soit pris en charge sur place pour sa cantine et son temps libre.